Prove di Stato de Leonardo Di Costanzo

Ercolano, petite ville de la banlieue de Naples, est emblématique de la réalité du Sud de l’Italie : corruption, dysfonctionnement des services publics, chômage record, en particulier chez les jeunes… Avec l’opération « Mani pulite », une grande partie des dirigeants de la vieille classe politique se retrouve devant les tribunaux. En décembre 1995, Luisa Bossa est élue maire. Le film, tourné sur un an et demi, montre sa détermination à rétablir peu à peu un État de droit, ses efforts et les difficultés auxquelles elle se heurte : résistance, incompréhension de la population…

Date de parution

Durée du film (min)

Arvor

 

Salle de projection